L'Université de la Sarre est l'une des premières adresses pour les nanobiotechnologies en Allemagne, ses chercheurs effectuent un travail pionnier dans ce domaine. Il est possible de se former à cette spécialité dans les chaires de médecine, de sciences et des techniques, ainsi que dans des laboratoires et centres de recherche universitaires ou des institutions extra-universitaires de nanobiotechnologie, de biologie moléculaire et humaine, de médecine moléculaire et de modélisation de systèmes biologiques.

Les étudiants en master qui étudient une discipline de ce domaine phare participent par exemple à la mise au point de nouveaux principes actifs pouvant intervenir dans le traitement de maladies incurables ou difficilement curables. Ou alors ils apprennent à développer les performances des ordinateurs et les multiples manières d'utiliser des matériaux. La coopération avec des partenaires issus du secteur industriel ouvre des perspectives professionnelles aux étudiants qui ne souhaitent pas poursuivre dans le domaine de la recherche après leur master.