Thème: Le théâtre en contexte transnational

Perspectives d'enseignement et de recherche

Le théâtre se caractérise aujourd’hui par son caractère transnational: dans le cadre de relations culturelles multipolaires, des spectacles de théâtre, qui sont fréquemment des coproductions, partent en tournée, et des troupes de théâtre, dont, bien souvent, les membres viennent de pays variés, participent à des festivals internationaux. Les questions de migration et d’interculturalité sont abordées sur des scènes de théâtre tout comme dans des débats relevant des études théâtrales ou de la politique théâtrale. Le théâtre, qui, dans des pays comme la France et l’Allemagne, fut associé – notamment aux XVIIIème et XIXème siècles – à l’idée de nation, invite à dépasser le cadre national, lequel serait à considérer, dans le sillage de la globalisation, comme "une possibilité d’organisation spatiale parmi d’autres" (Margrit Pernau 2011).

Ces changements se retrouvent dans la pratique, l’esthétique et la conception du théâtre. La chercheuse en études théâtrales Ulrike Haß établit à cet égard des liens entre les processus actuels de mondialisation et des évolutions récentes du théâtre: si le monde devient "un espace" et si "s’effondre la certitude de la vieille Europe selon laquelle elle vivrait dans un monde comme dans un contenant", de nouvelles relations spatiales apparaissent alors, entre autres des formes de théâtre immersives relevant d’un "monde sans dehors" (Ulrike Haß 2018). On peut émettre l’hypothèse que la mondialisation s’accompagne au théâtre d’un dépassement des frontières de ce dernier, ainsi que de l’idée même de théâtre: on assiste par exemple à un franchissement des limites entre les genres ou encore entre le théâtre et d’autres arts. Le théâtre, qui, dans le cadre d’un monde global, est confronté à des processus de dé- et de reterritorialisation, est à penser autrement (autrement qu’avec des catégories fixes et hermétiques, sur le modèle du "container" national): en études théâtrales, ce n’est désormais plus seulement la représentation qui constitue le principal objet de recherche, mais l’analyse porte aussi sur les répétitions et les institutions théâtrales (Annemarie Matzke 2012), le théâtre étant alors envisagé comme un travail interactif et un processus dynamique.

Dans le cadre du semestre d’invitation en tant qu’enseignant-chercheur sur "Le théâtre en contexte transnational", on se penchera plus particulièrement sur le théâtre contemporain de langue allemande et de langue française puisqu’il existe déjà une longue et riche tradition de transferts théâtraux franco-allemands (Michel Grimberg 1995). On observera non seulement les liens se tissant entre aires culturelles germanophone et francophone mais également l’impact de la dimension transnationale sur chaque paysage théâtral dans la deuxième moitié du XXème et au début du XXIème siècles. En contrepoint de théories globales qui, la plupart du temps, prennent surtout en compte l’économie ou la culture en général, on mettra l’accent sur des exemples concrets de constellations théâtrales transnationales et sur des aspects esthétiques: on se demandera dans quelle mesure le théâtre peut être appréhendé comme un lieu transnational clé, où sont à la fois représentés et produits de nouveaux régimes perceptifs et spatiaux.

L'enseignante-chercheuse invitée au semstre d'été 2021 (probablement)