Michel Espagne

Michel Espagne

 

Les germanistes de l’Ecole normale supérieure de 1935 à 1955 (Résumé)

 

L’Ecole normale supérieure de la rue d’Ulm est un lieu traditionnel d’ouverture scientifique à l’Allemagne dont la présence est par exemple sensible dans de nombreux secteurs de la bibliothèque, de l’histoire à l’archéologie. Il est d’autant plus intéressant de se concentrer sur le petit groupe de spécialistes de l’Allemagne issus de ce contexte qui ont été confrontés avec les signes précurseurs, le déroulement ou les conséquences immédiates de la guerre. Des contradictions entre les survivants des tranchée de 1914 (Maurice Boucher) et les jeunes recrues tentées par la résistance (Bertaux), entre les Alsaciens et les Français de l’intérieur, entre les élèves Juifs, plus directement menacés, et les autres, les souvenirs des séjours accomplis dans l’Allemagne nazie ou dans l’immédiat après guerre décrivent un espace d’appropriation académique de l’Allemagne sur lequel reposeront longtemps les études allemandes en France. On essaiera de voir également la relation entre les sujets de recherche choisis par les élèves pour se qualifier et leur expérience de l’Allemagne dans des temps de crise.

résumés