Körperbilder. Nauman versus Rodin

Körperbilder. Nauman versus Rodin

(Images du corps: Nauman versus Rodin)

Michael Lüthy, Bauhaus Universität Weimar

Date: mercredi 27 novembre 2019 à 19h

Lieu: Saarlandmuseum - Moderne Galerie, salle de conférence

(Bismarckstr. 11-15, 66111 Sarrebruck)

Entrée gratuite.

Dans le cadre du cycle de conférences "Rodin/Nauman", accompagnant l'exposition "Rodin/Nauman" au Saarlandmuseum/Moderne Galerie.

plus d'infos

 

Résumé

Le thème du corps humain permet d’établir un pont entre les œuvres de Rodin et celles de Nauman, bien que les techniques employées par les deux artistes pour traiter le sujet soient très diverses. Rodin et Nauman attribuent au corps une signification différente et le point de départ de leurs démarches artistiques est également différent. En dépit de ses innovations apportées à la sculpture, Rodin reste fidèle au paradigme de la représentation, alors que Nauman compte parmi les principaux protagonistes du renouvellement des pratiques artistiques, qui dans les années 1960 va inciter les critiques d’art à lancer la boutade: "Bannissez l’image". Rodin crée ses sculptures dans la mouvance de la figuration illusionniste et donne forme aux corps à l'aide de matériaux tels que le plâtre ou le bronze. A l’inverse, Nauman met en scène son propre corps dans l’espace réel et revendique la participation du spectateur qu’il invite à intervenir concrètement dans ses installations. Les similitudes mais aussi les différences entre Rodin et Nauman rendent manifestement palpable la césure qui s’est introduite dans l’art au cours des décennies séparant les deux artistes.

 

Parcours

Michael Lüthy est professeur d’histoire de l’art et de théorie de l’art à la faculté d’art de l’Université Bauhaus de Weimar. Études supérieures à l’Université de Bâle et à l’Université libre de Berlin. En 2000, doctorat, thèse sur Édouard Manet. De 2003 à 2014, coordinateur de l’unité de recherche « Ästhetische Erfahrung im Zeichen der Entgrenzung der Künste » de la DFG (Fondation allemande pour la recherche) à l’Université libre de Berlin. En 2010, habilitation à l’Université libre de Berlin sur le thème de la productivité de l’art moderne dans le sillage de Ludwig Wittgenstein. De 2010 à 2014, Professeur d’histoire de l’art moderne et contemporaine au département d’histoire de l’art de l’Université libre de Berlin.