Podium sur l'Europe 2021

Podium sur l’Europe: Qui construit l’Europe de demain? Les réponses de la société civile et politiques ainsi que la position vécue par la Grande Région

Date: mercredi 20 janvier 2021 de 18h00 à 19h30

Lieu: visioconférence sur la plateforme Zoom et en direct sur Facebook (ASKO Europa-Stiftung)

L'inscription préalable n'est pas nécessaire.

Compte rendu

plus d'infos

 

Au cours des derniers mois, la pandémie du Coronavirus et les mesures mises en places par les États européens pour l’endiguer ont eu un impact sur presque tous les domaines du quotidien. Indépendamment, plusieurs États ont cherché à fermer leurs frontières et à prendre différentes mesures. Au début de la crise sanitaire, la coopération entre États membres était presque inexistante. Cette absence s’est fait particulièrement remarquée dans les régions frontalières, et ce surtout dans les domaines économiques, sociaux et politiques. Malgré les difficultés, les acteurs de la société civile ont continué à mener des actions de solidarité à l’échelle européenne.

Dans ce contexte de travail transfrontalier mené au sein de la Grande Région, on peut se poser la question suivante : qui construit l’Europe de demain ? Quels sont les acteurs faisant preuve de solidarité européenne ? Quelles sont leurs réflexions et les valeurs mises en avant ? Sont-elles sources d’initiatives et d’actions transfrontalières ? L’expérience vécue au sein de la Grande Région peut-elle montrer l’exemple de ce que sont les valeurs européennes au quotidien ?

Intervenants: Jean-Marie Adam (Fondation de France), Isabelle Maras (Senior Fellow, Centre International de Formation Européenne), Dr. Stefan Seidendorf (Deutsch-Französisches Institut Ludwigsburg) und Alexander Koch (Neue Auftraggeber). Animation du débat: Carolin Dylla (Journaliste, Saarländischer Rundfunk).

Evènement réalisé en coopération avec la fondation ASKO EUROPA-STIFTUNG, la Europäische Akademie Otzenhausen, le centre d’information Europe direct de la ville de Sarrebruck, en partenariat avec le Goethe-Institut Nancy et l’Institut français Saarbrücken.

Projet réalisé par le soutien financier de l'Office Franco-Allemand pour la Jeunesse