Gwenaële Vincent-Böhmer

Romans de l’Europe : Jean-Christophe de Romain Rolland et Das Erbe am Rhein de René Schickele ou Vie et mort d’un idéal ?

Notre travail se veut une contribution à l’étude de l’idée d’Europe en littérature avant l’‘Europe’ telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Comment l’Europe fut-elle représentée, appelée, défendue ou mise à mal en littérature ?

Pour répondre à cette question, deux acteurs de premier plan : Romain Rolland et l’Alsacien de langue allemande René Schickele. Ecrivains engagés pour la réconciliation franco-allemande, pour la paix et la construction de l’Europe, ils ont payé cher leurs convictions qui les ont exposés à l’incompréhension, à l’opprobre et à l’infamie. Ils ont partagé un destin d’exilé, se sont connus personnellement et ont appartenu au cercle des écrivains combattant sans relâche, dans les années 1920–1930, aux côtés de Stefan Zweig, Thomas Mann, Hermann Hesse, pour un idéal humaniste.

Or, tous deux sont auteurs d’une vaste fresque européenne : Jean-Christophe (1903–1912) pour Romain Rolland et Das Erbe am Rhein (1926–1931) pour René Schickele. Que leur apportait le roman, domaine de la fiction ? L’Europe s’écrit-elle différemment avant et après la Première Guerre mondiale ? Quels rapports d’intertextualité existent-ils entre les deux romans ? Le cycle romanesque de Schickele est-il un prolongement, un dépassement ou un achèvement de Jean-Christophe ?

Contact

Université de la Sarre
Pôle France – Frankreichzentrum
Rédaction

Campus A4 2, bureau 2.06
66123 Sarrebruck

 

Tél.: +49 681 302-64062
Fax: +49 681 302-4963

fz-redaktion@mx.uni-saarland.de