Ines Heisig

Ines Heisig

« Kinder, die unter Steinen aufwachsen ». Die Kinderdarstellung der Neuen Sachlichkeit im Kontext der Großstadt der Weimarer Republik

[« Les enfants qui grandissent sous des pierres ». La représentation des enfants par la Nouvelle Objectivité dans le cadre de la grande ville sous la République de Weimar] 

 

La présente contribution s’interroge sur la perception de l’urbanisation par les peintres de la Nouvelle Objectivité dans les années 1920, fortement axée sur le développement des enfants, et sur leurs jugements à ce propos. A l’opposé de la conception romantique de l’homme, leur description vériste des enfants dans l’espace urbain, empreinte de Nouvelle Objectivité, a conduit à un désenchantement bouleversant de leur représentation. Ce changement de comportement visuel et descriptif est le fruit de l’après-guerre précaire et des circonstances sociales douteuses au sein des villes d’une part, et, d’autre part, de la psychanalyse nouvellement apparue qui accorde pour la première fois une grande importance au développement des enfants en vue de la construction de la personnalité. Aux fins de l’analyse, des représentations d’enfants exemplaires de la Nouvelle Objectivité ont été affectées à des groupes iconographiques, au sein desquels elles sont étudiées sous des aspects sociohistoriques.

Le motif de l’enfance revêt une importance cruciale dans la peinture de la Nouvelle Objectivité. Les enfants sont systématiquement les maillons faibles de la société et, par conséquent, leur vie dépend essentiellement des conditions sociales, politiques et culturelles créées par les adultes. Les artistes de la Nouvelle Objectivité ont représenté cette dépendance à l’aide de scènes urbaines au sein desquelles les enfants ne trouvent pas leur place pour s’épanouir de manière adéquate. Ils ont exprimé leur solidarité avec leurs motifs en montrant des enfants de manière accusatrice et souvent empathique au sein d’un milieu urbain marqué par le prolétariat.

Contact

Université de la Sarre
Pôle France – Frankreichzentrum
Rédaction

Campus A4 2, bureau 2.06
66123 Sarrebruck

 

Tél.: +49 681 302-64062
Fax: +49 681 302-4963

fz-redaktion@mx.uni-saarland.de