Manfred Schmeling

Manfred Schmeling

Die Entgrenzung der Nation im Literaturbegriff der Schriftsteller

[Le dépassement des frontières nationales dans les concepts littéraires d’écrivains]

 

L’article se penche sur le concept de littérature pour les écrivains dans le contexte du processus historique de la modernisation. Les phénomènes de la globalisation des voies de communication, de la mobilité sociale et du dépassement des frontières envisagé d’un point de vue culturel représentent des composantes importantes de l’évolution sociale moderne. La littérature réagit à sa manière en adaptant par exemple le concept de la ‘Weltliteratur’, qui s’est, traditionnellement parlant, toujours référé à l’approche de cultures étrangères (Goethe), aux nouvelles conditions structurelles. Des auteurs comme Yvan Goll, Salman Rushdie, Mario Vargas Llosa ou Sten Nadolny véhiculent dans leurs œuvres une nouvelle notion de la littérature, qui ‘déconstruit’ l’idée d’une ‘littérature nationale’. L’article décrit des formes de dépassement des frontières nationales, d’une part à un niveau thématique – on peut généralement relever un processus d’ethnologisation des thèmes littéraires –, d’autre part il en aborde les conséquences structurelles et esthétiques. Le multilinguisme littéraire et l’intertextualité transculturelle font ainsi partie des processus typiques dans le cadre des genres qui se développent sous l’influence de cultures étrangères.

Contact

Université de la Sarre
Pôle France – Frankreichzentrum
Rédaction

Campus A4 2, bureau 2.06
66123 Sarrebruck

 

Tél.: +49 681 302-64062
Fax: +49 681 302-4963

fz-redaktion@mx.uni-saarland.de